Interview

Interview
avec Benoît Potier, Président-Directeur Général

Benoît Potier, 
Président-Directeur Général

L’année particulière que nous vivons, de par le caractère inédit de la crise sanitaire mondiale, a révélé plus fortement que jamais les atouts d’Air Liquide, notamment la solidité de son modèle d’affaires et de sa stratégie de long terme. Benoît Potier revient sur la capacité du Groupe, largement démontrée dans son histoire et aujourd’hui renouvelée, à s’adapter en temps de crise.

En cette fin d’année 2020, quel bilan tirez-vous de la crise sanitaire et de son impact sur la performance du Groupe ?

2020 est, nous l’avons tous constaté, une année hors norme. La crise sanitaire mondiale va marquer durablement la société et l’économie. Elle a aussi particulièrement mis en lumière la formidable capacité de résilience du Groupe, grâce notamment à la solidité de son modèle d’affaires et à la confiance de ses actionnaires. Elle a également révélé l’engagement et la capacité d’initiative des collaborateurs d’Air Liquide à travers le monde. Les avancées du Groupe durant cette période ont été rendues possibles grâce à la mobilisation de tous pour assurer, dès les premiers jours de la pandémie, la continuité de nos activités.

À nouveau, je souhaite chaleureusement remercier tous les collaborateurs du Groupe pour leur engagement exceptionnel. La solide performance du Groupe démontre aussi la pertinence de ses choix stratégiques, qui lui permettent de construire une croissance rentable, régulière et responsable sur le long terme : répondre à l’immense défi de la transition climatique et énergétique, accompagner l’évolution du monde de la santé et tirer tout le potentiel de la transformation numérique. Plus largement, Air Liquide est une entreprise citoyenne qui assume ses responsabilités, notamment lorsqu’elles sont d’intérêt général. Nous avons répondu présents face à la crise sanitaire, nous répondons également présents face à la crise écologique.


Justement, il y a deux ans, Air Liquide avait annoncé les Objectifs climat les plus ambitieux de son secteur. En quoi l’engagement Climat est-il décisif dans ce contexte de crise ?

Cette crise a notamment eu pour effet d’accélérer la prise de conscience générale de la nécessité de préserver la planète. Partout dans le monde, la transition énergétique est à l’agenda des plans de relance économique. Les entreprises ont un rôle clé à jouer dans la réduction des émissions de CO2. Et Air Liquide est engagé de longue date dans cette dynamique. Nos Objectifs climat ont permis de formaliser notre engagement et d’aller encore plus loin. En 2020, nous avons avancé en ce sens avec des actions majeures : investissements dans des usines économes en énergie, acquisition puis modernisation du plus grand site de production d’oxygène au monde en Afrique du Sud, achat d’électricité renouvelable, optimisation de nos processus industriels, développement du biométhane et de l’énergie hydrogène. Dans ce domaine, nous œuvrons à l’échelle internationale, notamment au sein du Conseil de l’hydrogène, pour favoriser l’émergence d’une économie de l’hydrogène. Son intégration récente aux plans de relance européens donnera un coup d’accélérateur au développement de la filière pour faire de cette énergie une réalité concrète à l’échelle mondiale.

Comment l’innovation sert-elle nos avancées actuellement ?

L’innovation est au cœur de la stratégie du Groupe et elle est plus que jamais nécessaire pour accompagner nos clients et nos patients dans ce monde en transformation. Elle est indispensable pour développer de nouvelles offres et façons de travailler, pour anticiper les nouveaux usages dans nos métiers historiques, comme pour accompagner l’émergence de nouveaux marchés. Ensemble, avec nos clients, avec nos partenaires scientifiques, avec les start-up, nous imaginons les solutions de demain au service d’un modèle de société durable. C’est notamment grâce à notre grande capacité d’innovation que nous pouvons aujourd’hui répondre présents pour relever les défis que la société vit actuellement.